Et si on mettait les pendules à l’heure…?!

 Dans Santé
L’idée d’appliquer un changement d’heure est très pendule ancienneancienne.

La mesure a été appliquée pour la toute première fois en 1916 en Allemagne et en Autriche-Hongrie, avec pour objectif de conserver du charbon pour l’effort de guerre. La France a imité cette invention avant de l’abandonner en temps de paix! C’est en 1975, que le système a été adopté afin de réduire la consommation d’énergie pendant a crise pétrolière.

heure d'hiver

L’heure d’hiver

L’heure d’hiver correspond à l’heure « normale » de la France, mais elle a ainsi une heure de retard sur le soleil.

Je ne vous apprend rien: le passage à l’heure d’hiver est toujours nettement mieux accueilli que son pendant d’été! Car il est d’usage de se réjouir tous les derniers week-end d’octobre de pouvoir « gagner une heure de sommeil ». Le temps ne s’achetant pas, une heure de gagnée a une valeur inestimable!… Pourtant, il se pourrait bien que le cycle circadien, ce processus biologique qui rythme l’alternance veille/sommeil chez la plupart des êtres vivants, y compris les végétaux, ne rende pas si évident ce gain de temps dans les bras de Morphée.

Notre horloge biologique et le changement d’heure

Le fait est, que notre horloge biologique, bien calée tout au longhorloge biologique de l’été, va résister au brusque changement d’heure que nous lui imposons au cœur de l’automne. Car on gagne certes une heure, mais à ce moment, l’organisme n’en a pas vraiment besoin! Ce changement d’heure est donc plus vécu comme une perturbation qu’autre chose. Ainsi, on va finalement se lever, ou tout du moins se réveiller, légèrement plus tôt que ce que l’on pense, les jours suivants le passage à l’heure d’hiver. De la même façon, on aura tendance à avoir faim un peu plus tôt…

L’horloge biologique est étroitement liée à la production de la mélatonine (hormone du sommeil!). En fonction de la quantité de lumière, le corps va sécréter plus ou moins d’hormones qui vont régler toutes les fonctions biologiques. En particulier, la fonction d’éveil ou de sommeil!

Les conséquences du changement d’heure sur l’organisme

changement d'heureLes changements d’heures peuvent avoir plusieurs conséquences sur certaines personnes. Notamment une influence psychologique avec la dépression saisonnière, souvent associée au manque de lumière, mais aussi des troubles du sommeil avec des risques d’insomnie, ainsi que des troubles de l’humeur. On peut aussi y associer des troubles de l’appétit, et des baisses de la capacité de travail.

Les troubles liés au changement d’heure sont plus fréquents chez les personnes âgées, les enfants et surtout les bébés, et les personnes malades.

Comment s’adapter au mieux!

On estime qu’il faut environ une semaine pour s’adapter au changement de rythme provoqué par le changement d’heure. Mais pour mieux s’y préparer, il existe quelques précautions à prendre!dormir

  • décaler ses heures de sommeil de quelques minutes, voir quarts d’heure, dans les 2 ou 3 jours qui précèdent le changement.
  • limiter le stress dû à la peur de ne pas se réveiller à la bonne heure, en programmant ses équipements électronique la veille!
  • sortir quotidiennement afin de profiter de l’ensoleillement et ainsi prévenir la dépression saisonnière.
  • ne pas hésiter à modifier son rythme de travail, quand c’est possible, afin de se caler sur le rythme solaire.
  • et enfin, se reposer le plus possible dans la semaine qui suit le changement d’heure.

En complément de ses pratiques, le recours à une cure de vitamine ou de magnésium peut aussi être envisagé!

L’heure d’hiver reste cependant et incontestablement la mieux adaptée pour le corps, elle est bien mieux absorbée par l’organisme!

Le changement d’heure, c’est dans la nuit du samedi 28 Octobre au dimanche 29 Octobre 2017, les montres retardent d’une heure! A 3h00 du matin il sera 2h00… Reposez-vous bien!

Enregistrer

Articles récents
Contact

Not readable? Change text. captcha txt
0

Commencez à taper et appuyez sur Entrée pour la recherche