Faire la sieste au soleil…

 In Santé
Du bon et du mauvais!

Le rayonnement solaire est indispensable à la vie mais peut également nuire. Il en est de même pour la peau: une exposition au soleil a des bienfaits mais pas seulement.

Toutes les radiations solaires ne parviennent pas jusqu’à la surface terrestre. L’atmosphère arrête les rayons à longueur d’onde courte et diminue l’intensité des autres. Seuls les UVA et UVB, la lumière visible et les rayons Infra-Rouge arrivent à la surface de la Terre.

Où et quand est-il le plus dangereux de s’exposer?

Le rayonnement reçu au sol variera selon différents facteurs:

sieste sur la plage

  • la météo: un voile nuageux diminue le rayonnement UV de 5 à 10%, tandis qu’une épaisse couche de nuage va le diminuer de 30 à 70%.
  • l’heure et les saisons: plus le soleil est bas (hiver, début et fin de journée) plus les rayons UV traversent une épaisse couche d’atmosphère et plus leur intensité est faible. Et inversement, plus le soleil est proche de la surface de la Terre (été, heure où il est à son zénith) moins les rayons UV ont une couche atmosphérique épaisse à traverser et donc plus leur intensité est forte.
  • l’altitude: en altitude l’épaisseur de l’atmosphère est réduite, l’intensité des UV est donc plus importante.
  • présence de polluant: les poussières et les fumées stoppent une partie des rayons UV.
  • le sol! Le sol réfléchit une partie du rayonnement UV. En fonction du revêtement la réflexion sera différente, par exemple: la neige réfléchie 40 à 90% des rayons UV, l’eau 10 à 30% et le sable 25%!

C’est donc au sommet d’une montagne enneigé, où l’air est pur, en été à l’heure où le soleil est à son zénith que l’intensité des rayons UV sera le plus important!

Une fois que ces rayons parviennent jusqu’à la peau une partie est à nouveau réfléchie et l’autre y pénètre:

  • 30% des UVB pénètre dans l’épiderme et y sont stoppés.
  • 80% des UVA traverse l’épiderme et seront stoppés dans le derme.
  • Quand aux Infra-Rouge, la quasi-totalité pénètre dans l’hypoderme.
Notre peau au soleil!

Afin de mieux se protéger du soleil, il existe un classement des types de peau appelé phototype, c’est un niveau caractérisant le comportement cutané d’une personne face au soleil. Il en existe 6.

  • I : ne bronze pas, prend systématiquement de coups de soleil: ce sont les peaux très claire (généralement les personnes rousses)
  • II: bronze difficilement et prend souvent des coups de soleil: ce sont aussi les peau très claire (mais plus généralement les personnes blondes)
  • III: bronze progressivement et prend parfois des coups de soleil: ce sont les peaux claires.
  • IV: bronze bien, prend peu de coups de soleil: ce sont les peaux mates.
  • V: bronze facilement, prend rarement des coups de soleil: ce sont les peaux foncées.
  • VI: ne prend jamais de coup de soleil: ce sont les peaux noires.

Les médecins peuvent également déterminer la Dose Minimale Érythémateuse (DME), elle correspond à la dose d’UVB qui provoque un coup de soleil avec rougeur. Elle est déterminée en suivant un long protocole de test en cabine.

Notre peau réagit lors des expositions au soleil. De nombreuses réactions se mettent en place pour défendre notre corps face au rayonnement solaire qui est considéré comme dangereux.

Les effets immédiats sont:
  • la transpiration: les Infra-Rouge chauffent la peau qui perd ce surplus de chaleur par évaporation de la sueur (Pensez à vous hydrater!)
  • la synthèse de la vitamine D: c’est l’action des UVB.
  • la pigmentation immédiate sous l’action des UVA.
Les manifestations retardées, vont se produire quelques heures ou quelques jours après l’exposition:
  • le coup de soleil: brûlure de plus ou moins grande intensité due aux UVB.
  • le bronzage: sous l’action des UVA et UVB, la peau se colore.
  • l’épaississement de la couche supérieure de l’épiderme: c’est l’effet des UVB.
  • la diminution des défenses immunitaires: les rayons UVA et UVB vont nuire aux cellules immunitaires qui seront moins nombreuses et altérées.
Il existe aussi des manifestation à long terme!

Elles se produisent des mois ou des années après l’exposition, mais surtout lorsqu’il y a abus:

  • l’accélération du vieillissement cutané: les UVA vont détériorer les fibres de collagène et d’élastine. Les UVA et UVB génèrent des radicaux libres.
  • l’augmentation du risque de cancers cutanés: les UVB vont modifier l’ADN des cellules cutanées qui vont alors se multiplier de façon anarchique. Les UVA sont considérés comme moins nocifs mais peuvent également provoquer des cancers de la peau.

Des réactions accidentelles peuvent épisodiquement se produire sans influence de la durée d’exposition:

  • les photodermatoses: qui sont des hyper-pigmentations de la peau (masque de grossesse) ou des hypo-pigmentations (vitiligo).
  • la photosensibilisation: c’est une augmentation de la sensibilité de la peau par rapport à la lumière due à la présence d’une substance particulière au niveau cutané (cosmétiques, végétaux, médicaments).
Bien se protéger!

Aujourd’hui nous savons que nous avons un capital soleil, et que nous devons bien protéger notre peau du soleil ainsi que celle de nos enfants: chapeau, crème solaire, parasol, vêtements….

Pour protéger votre peau au quotidien, je vous offre 20% de remise sur les produits de la Crème Éveil Lumière et sur les CC crème (crème hydratante colorée), qui ont l’avantage de proposer un indice de protection UV de 15 et 20! Cette offre est valable jusqu’au 15 Juillet 2017…

CC 1 Fleur's Crème éveil lumière FLeur'sCC 2 Fleur's

Attention, l’application de ces crèmes de jour ne vous dispense pas d’appliquer une crème solaire de qualité. En cas d’exposition prolongée au soleil l’application de crème est à renouveler régulièrement dans la journée.

Pensez aussi à bien vous hydrater et à bien hydrater votre peau, elle en a besoin!

Enregistrer

Recent Posts
Contact

Not readable? Change text. captcha txt
0

Start typing and press Enter to search