Dossier Ennemi de la peau: J’veux du soleil…

 In Peau

Le soleil on l’aime, et l’été notre bon plaisir est d’être bronzée à souhait! Oui mais… Quelque soit la couleur de votre peau, le soleil n’est pas son ami! Voici quelques conseils pour profiter du soleil sans abîmer votre peau!

Au commencement: le phototype!

La sensibilité du soleil varie d’une personne à l’autre! Le phototype permet de classer les individus selon la réaction de leur peau lors d’une exposition solaire. Il en existe six!

Quelque soit son type de peau, toute personne qui va s’exposer doit se protéger pour éviter les effets nocifs immédiats et plus tardifs du soleil.

Déterminer son phototype permet de mesurer le risque encouru au cours de l’exposition solaire.

Cette classification repose sur quatre éléments :

  • La couleur des cheveux
  • La teinte de la peau
  • La fréquence des coups de soleil
  • Le type de bronzage

Le bronzage est dû à la production de mélanine par des cellules spécialisées, les mélanocytes.

La mélanine absorbe les UV et les infrarouges et capte les radicaux libres qui sont toxiques et expliquent une grande partie des effets nocifs du soleil.

On est bien au soleil!

Le soleil nous est indispensable pour vivre! Il permet la synthèse de la vitamine D dans la peau sur l’action des UVB. Une exposition de quelques minutes par jour

suffit à produire la quantité nécessaire de vitamine D. La vitamine D permet l’absorption du calcium par le tube digestif et évite le rachitisme chez l’enfant et l’ostéomalacie chez l’adulte.

Le soleil est bien évidemment indispensable à la vie puisqu’il réchauffe la Terre à une température compatible avec la vie. En l’absence de soleil, les températures seraient très basses.

En cas d’exposition au soleil votre peau épaissie! C’est un phénomène de protection naturelle, plus épais l’épiderme arrêtera mieux les rayons UV! Cette épaississement n’est pas visible! Mais il explique les poussées d’acné parfois importantes dans les jours qui suivent l’arrêt de l’exposition. Nous pensons que l’été nous avons moins de boutons! FAUX! Mais il ne se voit plus du fait de l’épaississement de l’épiderme! Alors quand il reprend son épaisseur traditionnelle, nous voyons ressortir toutcouche cornée épaissie ce qui était si bien caché!

Attention… de ne pas y rester trop longtemps!

Il existe beaucoup d’effet moins sympathique du soleil sur notre peau!

Le premier que l’on connaît tous et toutes: le coup de soleil! Il s’agit d’une véritable brûlure. Son importance varie : il va d’une simple rougeur jusqu’à une brûlure du second degré avec des cloques. Il en général douloureux.  Il est surtout dû aux UVB.

Ensuite soleil est le facteur principal du vieillissement cutané. Les UV vont provoquer une sécheresse cutanée, un teint non homogène, des tâches pigmentées, de la couperose, des microkystes blancs et des rides!

Les UVA agissent au niveau de l’épiderme et du derme. Ils détruisent progressivement les fibres élastiques qui maintiennent la peau et modifient le collagène. Les UVB ont surtout une action sur l’épiderme, car ils pénètrent peu dans le derme.

Et l’un des risques majeurs dus au soleil est bien entendu la survenue d’un cancer cutané ou mélanome! De nombreuses preuves montrent le rôle très important des UV, aussi bien UVA qu’UVB, dans la survenue de ces cancers.

Par exemple, les mélanomes siègent plus souvent sur des zones de coups de soleil importants et les autres cancers cutanées surviennent principalement sur les zones découvertes (visage, mains, décolleté, haut du dos). Les mécanismes de déclenchement de ces cancers sont complexes. Ils font intervenir entre autres une action directe des UVB sur l’ADN des cellules cutanées et la production de radicaux libres.

Protection!

Les filtres solaires sont des molécules capables d’absorber une partie du rayonnement UV. Ces boucliers anti-UV agissent comme une barrière entre la peau et le soleil. La plupart des produits combinent des filtres chimiques et minéraux, mais les premiers sont accusés de provoquer des allergies et les autres de pénétrer dans l’organisme avec une suspicion de toxicité! Dans le doute… on regarde la composition des produits et on choisit… comme on peut! Vérifier que votre crème solaire protège des UVB mais également des UVA, qui pénètres plus profondément dans la peau!

Que dire des solaires bio?

La certification bio garantie une absence de nanoparticules! Mais qui dit bio dit aussi produits plus gras et moins facile à appliquer… en contrepartie les composants ne nuiront pas à votre derme et n’iront pas polluer les écosystèmes marins!

Prenez soin de vous…

A très bientôt!

 

 

Recent Posts
Contact

Not readable? Change text. captcha txt
0

Start typing and press Enter to search