Chasse aux poils… quelle technique choisir?!

 In Produits

Dès lors que l’on traque le poil, on fragilise le “terrain”. Toutes les méthodes ont leurs avantages et leurs inconvénients. Et au final aucune n’est franchement très agréable! Je vous aide à y voir plus clair!

Du rasoir à l’épilation, en passant par les crèmes dépilatoire et le laser, comment chacune des méthodes anti-poils agissent sur le poil et sur la peau?

Le rasoir:

Simple d’utilisation, rapide, et facile à transporter, cette méthode est totalement indolore tant que l’on ne se coupe pas avec la lame! Cette technique nécessite 2 à 3 passages par semaine avec le risque sur le long terme d’irriter les peaux sensibles. La repousse est rapide et souvent peu confortable avec des poils qui sont plus drus et plus noirs. Le rasoir favorise l’apparition de poils incarnés. C’est la méthode la moins coûteuse. Attention toutefois de ne pas l’utiliser sur le visage pour les femmes au risque de se retrouver avec une vraie moustache d’homme!

La crème dépilatoire:

La crème dépilatoire vient dissoudre chimiquement le poil. Elle peut ne pas être bien supporter par les peaux sensibles, et peut provoquer sur du long terme des irritations. Elle peut être utilisé plutôt en dépannage qu’en méthode régulière. La repousse est rapide et comme pour le rasoir les poils deviennent plus drus et noirs.

L’épilateur électrique:

Pratique et rapide, il est facilement transportable. On obtient un résultat net et une repousse qui se fait sur 3 semaines. La technique est plus douloureuse, puisque c’est un système de mini pinces à épiler qui arrache les poils un par un, mais au fil des utilisations on s’habitue! L’appareil est assez vite rentabilisé. Il a tendance à couper certains poils et favorisent par là l’apparition de poils incarnés. Tout comme le rasoir, l’action mécanique sur la peau peut provoquer des irritations sur le long terme.

La lumière pulsée:

Cette technique vise à chauffer le poil afin de le détruire entièrement. Au bout de 10 séances c’est 80% des poils qui sont éliminés. Cette méthode comporte des contre-indications, elle est déconseillé pour les femmes enceintes, les enfants, les personnes diabétiques ou atteintes de maladie du sang, prenant des médicaments photosensibilisant, pour les peaux mates ou noires.

Le laser:

Avec le laser on va brûler le poil pour le détruire définitivement. Si on ne peut pas parler de douleur, c’est une sensation plutôt désagréable. Les contre-indications sont les mêmes que pour la lumière pulsée. Il faut qu’il y ait un vrai contraste entre la couleur de la peau et celle du poil pour que l’épilation au laser soit efficace. Seul les dermatologues sont habilités à utilisé cette technique, et je vous conseille de vous rapprocher du votre pour bénéficier d’un vrai conseil avisé. Ce sont 20% des poils qui disparaissent à chaque séance, en général 6 à 8 sont nécessaire pour un résultat optimal. Entre chaque séance, c’est au rasoir que l’on entretien, pour plus d’efficacité. C’est la méthode la plus coûteuse.

Je terminerai par l’épilation:

C’est à la base la méthode la plus agressive, puisque l’on va venir arraché le poil dans sa globalité. La repousse est plus fine et claire, et se fait en 3 semaines. La cire utilisé est un mélange de résine et de cire d’abeille, bien qu’il existe d’autres moyens comme le caramel ou le fil! La cire chaude à l’avantage de dilater les pores ce qui permettra un arrachage plus efficace et moins sensible. La douleur s’estompe au fil des épilations. Vous pouvez aussi préparez votre peau en faisant des gommages réguliers afin de facilité l’arrachage des poils. A la maison ou en institut, vérifier que la cire soit à usage unique, et que le matériel soit bien désinfecter, évite les complications!

Je vous souhaite une belle chasse aux poils…

 

Recent Posts
Contact

Not readable? Change text. captcha txt
0

Start typing and press Enter to search